Contrat en alternance, contrat de professionnalisation, indemnités, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les méandres de l’administration.

L’ISCT est une école de commerce qui propose de la formation supérieure en alternance permettant d’obtenir un diplôme de niveau BAC+2 à BAC+5 abordant diverses thématiques

  • commerce
  • gestion
  • marketing
  • informatique
  • tourisme

Selon le cursus choisi et les desiderata du jeune étudiant, deux statuts en alternance sont possibles.

contrat de professionnalisation ISCT

Contrat de professionnalisation : qui finance quoi ?

 

Le plus avantageux reste certainement le statut contrat de professionnalisation qui se signe entre l’élève et l’entreprise.Selon l’âge et le diplôme envisagé, le stagiaire en statut contrat de professionnalisation peut percevoir de 55 à 80% du SMIC avec une prise en charge des frais de scolarité par l’OCPA  (Organisme Paritaire Collecteur Agréé de l’Entreprise) de l’entreprise accueillant le jeune stagiaire.

Une seconde formule peut être adoptée par l’étudiant, le statut alterné avec une formation payée par l’entreprise où l’étudiant.

Dans les deux cas de figure, le stagiaire perçoit une indemnité de stage minimale correspondant à 30% du SMIC. Les frais de scolarité peuvent être pris en charge par l’entreprise ou restés à la charge de l’étudiant qui devra s’acquitter des frais d’examens soit 400 €.

En mode stage alterné, le stagiaire peut avoir deux statuts : statut étudiant ou demandeur d’emploi (à valider par le Pôle Emploi).

Pour en savoir plus sur les sujets stages alternés et statut contrat de professionnalisation, rendez-vous sur le site de l’ISCT.

isct.fr

Publicités