Une proportion non négligeable de bébés manifestent, dès leurs premiers jours, un bruit ressemblant à un sifflement.

A chaque inspiration, ce sifflement se fait entendre, accentué lors de la tétée et disparaissant le plus souvent complètement pendant le sommeil de l’enfant. Ce bruit porte le nom de stridor du nouveau-né, ou laryngomalacie, anomalie plus fréquente qu’on ne pourrait le penser chez les nouveaux-nés.

stridor nouveau-né

Vous avez dit stridor ?

Stridor du nouveau-né : un simple problème mécanique

Un simple examen permet de diagnostiquer un stridor du nouveau-né. Ce trouble est dû au larynx, qui se ferme alors qu’il devrait s’ouvrir lors de l’inspiration.Un reflux gastro-œsophagien peut aussi accompagner le phénomène et ceci dans 85% des cas. D’autres signes permettent de se rendre compte que l’on est bien en présence d’un stridor. Votre bébé prend souvent des pauses quand il tête, tout simplement parce que le stridor le fatigue.

Un petit creux situé au bas du cou de votre enfant se crée quand il respire. En dehors de ces signes évidents de présence d’un stridor, votre bébé se développe normalement et sa santé n’est pas en danger.

Même si le stridor est le plus souvent un phénomène bénin, il convient néanmoins de consulter un spécialiste ORL afin d’écarter toute autre possibilité qui pourrait expliquer ces symptômes.

Le phénomène se dissipe généralement avant la deuxième année du bébé sans laisser de séquelles.

Publicités