La ouate de cellulose est un matériau isolant utilisé de plus en plus par les artisans. Il faut dire aussi que la ouate de cellulose réunit de nombreux avantages sur au moins 3 critères.

Ouate de cellulose : aussi performante que les autres isolants

La ouate de cellulose remplace avantageusement tous types de laines minérales (laine de verre ou de roche). Elle renforce l’isolation thermique et phonique d’une maison. Elle permet par exemple de conserver une température inférieure de 5 ou 6 degrés dans la maison en été par rapport à une autre isolée avec de la laine minérale classique.

ouate de cellulose Toulouse

Ouate de cellulose : issue du recyclage de journaux invendus

Avec ses propriétés anti moisissure, elle résiste à la vermine et aux attaques des rongeurs.

Moins chère que les autres isolants

La ouate de cellulose provient du recyclage de journaux invendus. Ce principe de fabrication est plus économique que la production d’autres isolants naturels comme le lin, le chanvre ou la fibre de bois. L’abondance de la matière première permet de maintenir un coût très bas pour la réalisation de la ouate de cellulose.

Celle-ci se présente en vrac et est soufflée dans les combles comme de la laine minérale classique ou est agglomérée en panneau pour l’isolation des murs extérieurs.

Un matériau écologique

La fabrication de la ouate de cellulose participe à l’effort collectif en terme d’environnement. Produire de la ouate de cellulose permet de valoriser des déchets dont le traitement en tant que tel coûte cher (environ 200 € par tonne).

La fabrication de la ouate de cellulose demande également moins d’énergie que celle d’autres isolants. Voici un comparatif édifiant :

Consommation électrique pour la réalisation d’un mètre cube de matière :

  • 150 kWh/m3 pour la laine de verre
  • 1000 kWh/m3 pour le polyuréthane
  • 6 kWh/m3 pour la ouate de cellulose

Pour en savoir plus sur la ouate de cellulose et ses applications en terme d’isolant, consultez le site duck-isolation.com.

Publicités